LES GRANDES GUEULESLundi 10 février 2020 - 10H/11H

Fin du replay lundi 17 à 10:00

Société - 46min

893

Vendredi 14 février 2020 - 09H/10H

La cour d'appel de Reims a ordonné hier la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Jean-Louis Leroux, cet agriculteur marnais mis en examen pour « tentative d'homicide volontaire » et placé en détention provisoire le 3 février. L'exploitant est accusé d'avoir tiré sur un homme de 19 ans, soupçonné de lui avoir volé du carburant sur son exploitation. Le pronostic de la victime a été engagé. A l'audience, le parquet général a requis la remise en liberté de Jean-Louis Leroux. « C'est la porte ouverte à ce que s'organise dans nos campagnes, une justice privée », a estimé l’avocat de la vi...

894

Vendredi 14 février 2020 - 10H/11H

Le candidat LREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, a organisé une réunion de crise ce matin dans son QG à 9 heures, et a annulé ses rendez-vous médiatiques ainsi qu’une réunion publique prévue à 8h30. Le motif : une vidéo à caractère sexuel, dont l’authenticité n’est, pour l’heure, pas avérée, qui pourrait concerner le candidat qui circule sur les réseaux sociaux depuis hier soir. Ce matin à 8h15, Laurent Pietraszweski, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Santé et des Solidarités, a déclaré sur Europe 1 : « Bien sûr que Benjamin Griveaux est candidat » …

893

Jeudi 13 février 2020 - 10H/11H

Près de 3 Français sur 4 ne sont pas satisfaits de l’offre politique actuelle en vue de la présidentielle 2022, selon un sondage Elabe pour BFMTV. 80% des Français interrogés ne souhaitent pas revoir une confrontation Macron/Le Pen au second tour, même si 59% d’entre eux estiment ce duel « probable ». 72% ne sont convaincus par « aucune personnalité politique française », et 28% seulement se disent convaincus par « au moins une personnalité politique ».

892

Jeudi 13 février 2020 - 09H/10H

Après 5 mois d’incarcération, la cour d’appel de Paris a autorisé hier la mise en liberté pour raisons de santé du maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, âgé de 71 ans. « La cour n’a pas fait de cadeau à Balkany, c’est juste que la situation médicale indiquait que ce n’était plus possible », a déclaré Romain Dieudonné, avocat de Patrick Balkany. Les Balkany n'en ont pas pour autant terminé avec la justice puisque la cour d'appel rendra ses décisions le 4 mars dans le volet fraude fiscale et le 22 avril dans le volet blanchiment.

63h

893

Mercredi 12 février 2020 - 11H/12H

Comme pour les voitures et pour les produits électroménagers, une étiquette notera, d’ici deux ans, l'impact environnemental de nos vêtements de A à E. 9 critères seront pris en compte, dont l’émission de gaz à effet serre, la consommation d’eau ou encore l’impact sur la biodiversité. L'outil devrait assurer plus d’informations et de transparence au consommateur.

62h

892

Mercredi 12 février 2020 - 10H/11H

Emmanuel Macron promet de faire en sorte que « plus aucun enfant » ne soit « sans solution de scolarisation à la rentrée » prochaine. A l’occasion de la conférence nationale du handicap que le président de la République présidait hier, le chef de l’Etat souhaite qu’il n’y ait « plus de départs » vers l'étranger de personnes handicapées faute de prise en charge adéquate en France, et plaide pour la mise en place d’un numéro national d’assistance aux personnes handicapées.

61h

891

Mercredi 12 février 2020 - 09H/10H

Après un conseil de défense écologique ce matin à l’Elysée, le président de la République se rendra en Haute-Savoie où il doit rencontrer des experts du climat et de la biodiversité. De leurs côtés, les activistes écologistes continuent leurs actions. Après l’occupation de la voie publique et les blocages devant les lycées par Extinction Rébellion, une centaine d’entre eux ont occupé les locaux du siège de Black Rock lundi, en taguant le mobilier, pour dénoncer l'inaction de l'entreprise face à l'urgence climatique. Pour Julien Bayou, le secrétaire national d’EELV, la désobéissance civile d...

39h

892

Mardi 11 février 2020 - 11H/12H

Inutile pour les uns, porteur de développement pour les autres, le projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer (Vendée) tourne au bras de fer. Ce projet, déclaré d’utilité publique par l’Etat et estimé à plus de 40 millions d’euros, fait débat. Il faut détruire une partie de la dune et creuser profondément le sol pour laisser pénétrer la mer. « Ce port, c’est le développement de la commune ! Si on vit dans un monde sans projet, c’est un monde qui crèvera ! », s’emporte un riverain. A noter que contrairement à Notre-Dame-des-Landes, il n’y a pas de souhait des occupants de la Zad de ...

38h

891

Mardi 11 février 2020 - 10H/11H

L'exécutif lancera d'ici aux élections municipales de mars « une stratégie de lutte contre le séparatisme dans la République », a confirmé ce week-end Sibeth Ndiaye. Emmanuel Macron l’avait annoncé fin janvier : il prendra prochainement une initiative « sur la lutte contre le communautarisme, le séparatisme dans l'Etat et les ingérences étrangères qui le nourrissent ». Pour « rétablir l’ordre républicain », le président entend notamment replacer le CFCM au centre de la lutte contre l’islamisme.

37h

890

Mardi 11 février 2020 - 09H/10H

Le président de la République reçoit les députés à l'Élysée ce soir à 20 heures, qui espèrent une écoute et non des remontrances après des tensions avec des élus. Critiqués, insultés sur les réseaux sociaux, des permanences vandalisées… Les députés de la majorité sont à bout de nerfs après le couac sur le congé pour deuil d’un enfant et les crises sociétales. « La réunion doit être un moment important de ré arrimage » entre des élus qui se sentent souvent délaissés et un président qu'ils trouvent trop peu accessible, juge une élue LREM.

15h

891

Lundi 10 février 2020 - 11H/12H

Selon la Fédération des entreprises de boulangerie (FEB), 80% des viennoiseries achetées à l'unité en France sont des produits industriels surgelés. Un "scandale" dénoncé depuis 2017 par un boulanger niçois, Frédéric Roy, et même relayé par Bruno Le Marie, Ministre de l'Economie, qui avait soutenu la cause à l'Assemblée nationale. « Il faut que les consommateurs sachent ce qu'ils achètent vraiment et ne pas pénaliser les artisans qui se donne du mal pour produire un croissant de qualité », explique l’artisan boulanger.